Installée à Petit-Quevilly, la start-up a mis au point un concept innovant de plan en relief pour les personnes non-voyantes et malvoyantes. Virtuoz équipe déjà des sites comme Disneyland Paris ou l’Assemblée Nationale et bientôt, les Fan zones des JO de Paris 2024.

Se repérer dans un lieu inconnu quand on est malvoyant ou non-voyant relève tout simplement de l’impossible. ” Une athlète déficiente visuelle nous confiait que, pour trouver les prises électriques dans une chambre d’hôtel pour recharger son portable, elle devait tâtonner les murs à quatre pattes…“, raconte Céline Favy-Huin. Des situations indignes l’ont convaincue, avec son associé Sylvain Huin, de mettre leur savoir-faire au service des personnes en situation de handicap visuel.

Ensemble, ils ont créé en 2015, à Toulouse, une entreprise spécialisée dans l’impression additive composite. Feelobject répond alors essentiellement aux besoins en sous-traitance de l’industrie automobile et aéronautique. Porté par des valeurs humaines et sociales, le couple d’entrepreneur.e.s décide de développer une activité R&D autour du handicap. ” L’époque était aux prothèses faites maison sur des imprimantes 3D. On s’est dit qu’avec du matériel professionnel, on pouvait aller plus loin. Et en creusant, on s’est aperçu qu’il n’existait rien ou presque pour les personnes malvoyantes et non-voyantes ” , se souvient Céline Favy-Huin.

Virtuoz, le bon plan pour se repérer

Ils imaginent alors Virtuoz, un plan tactile et sonore, pour équiper des sites recevant du public ou des entreprises. Tout en relief, avec des symboles, des contrastes et des informations vocales, il permet aux déficients visuels de se façonner une image mentale détaillée d’un lieu inconnu. Ils peuvent dès lors s’y déplacer de manière autonome et sécurisée. On a beaucoup travaillé, depuis le départ, avec les utilisateurs pour bien comprendre leurs besoins afin de rendre Virtuoz le plus intuitif possible “, souligne la co-fondatrice de Feelobject.

Le choix de la Normandie

Après la COVID 19, Céline Favy-Huin et Sylvain Huin décident de se consacrer exclusivement à Virtuoz et de s’installer, pour cela, sur un territoire dynamique et ouvert aux problématiques du handicap comme à l’entreprenariat féminin. Après quelques mois de recherche, les fondateurs de Feelobject mettent le cap sur Rouen, qui coche tous leurs critères. Feelobject réside depuis dans une pépinière du Petit-Quevilly et travaille avec un maximum de sous-traitants locaux.

Le soutien des collectivités, les dispositifs d’aide, l’entraide entre entrepreneurs, le dynamisme de la communauté French Tech, la proximité avec Paris et le cadre de vie : pour une start-up, la Normandie cumule les atouts.

Avec Virtuoz, Feelobject voit loin

Les deux entrepreneur.e.s travaillent désormais sur une version extérieure de Virtuoz pour équiper parcs, jardins ou pôles d’échanges multimodaux (gares, aéroports). Ils ambitionnent aussi de développer la présence de Feelobject à l’international, notamment en Amérique du Nord.

Sans pour autant oublier le marché français. Sur plus d’un million d’établissements recevant du public dans l’Hexagone, très peu sont encore équipés pour accueillir les personnes déficientes visuelles dans de bonnes conditions… Un immense marché à conquérir. Même si nous sommes une entreprise, avec un chiffre d’affaires, notre volonté reste avant tout de permettre aux personnes en situation de handicap visuel de sortir, de travailler ou de se former, comme tout le monde.

#VivaTech

Feelobject faisait partie des 18 start-up sélectionnées pour représenter la Normandie sur le salon.

Nous avons déjà exposé plusieurs fois sur VivaTech, mais nous avons été ravis de le faire en 2024 sous la bannière WeAreNormandy. Ce rendez-vous BtoB, auquel nous nous sommes préparés avec la Région et NWX, est l’opportunité d’avoir des contacts très qualifiés avec des décideurs, rassemblés sur un même site. C’est aussi l’occasion de faire parler de nous. Dans le contexte des JO de Paris 2024, nous avons présenté ce que nous avons déjà réalisé pour équiper la Fan Zone de la coupe du monde de Rugby et des Championnats du monde de para-athlétisme à Paris.

Ce contenu vous a été utile ?