Rouen-Carte-localisation

Basée à Rouen, les “Journées Bleues”, c’est la réunion d’acteurs de l’économie bleue : scientifiques, universitaires, chercheurs, BlueTech et artistes qui n’ont que rarement l’occasion de se côtoyer.

Christelle Nouviaire-Domec, Présidente de l’association l’Art pour l’Eau

Christelle Nouviaire L'art pour l'eau

La Normandie c’est aussi une carte postale du savoir-vivre à la française.

Association L'art pour l'eau

Pouvez-vous nous présenter votre structure en quelques mots ?

Nous souhaitons apporter au public des éclairages pédagogiques et dynamiques pour aider à repenser la place de l’humain face à la gestion de l’eau.

En ouvrant des imaginaires alliant l’homme, la nature et l’art, les Journées Bleues nous invitent à découvrir des actions efficaces, innovantes et respectueuses des écosystèmes marins, fluviaux et côtiers.

Une focale neuve qui met l’imagination au pouvoir afin de faire émerger des solutions pérennes face au défi du réchauffement climatique.

Nous sommes les artisans d’un éphémère culturel qui a pour ambition de devenir un rendez-vous régulier en Normandie.

La première édition a eu lieu à Veules-les-Roses (Seine-Maritime) du 23 au 25 juin.

Pourquoi avez-vous rejoint le réseau de partenaires ?

Pour réunir les talents et les forces vives impliquées dans la préservation de l’eau, sa gestion.

La force du collectif normand, présent dans le monde entier, réunit innovateurs, créateurs, penseurs, rêveurs…

Que diriez-vous aux personnes et/ou aux investisseurs qui hésitent encore à choisir la Normandie ?

La situation unique de la région qui est au croisement des échanges vers le nord de l’Europe, une ouverture nationale avec l’axe Seine, un littoral préservé du tourisme de masse.

Avec un patrimoine culturel unique et mondialement identifiable, un « life style » tout aussi singulier, la Normandie c’est aussi une carte postale du savoir-vivre à la française.

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu